Mathématiques

Exemples d’usages de la copie numérique au collège et au lycée

jeudi, 16 février 2012

http://maths.ac-amiens.fr/117-exemples-d-usages-de-la-copie-numerique-au-college-et-au.html

Production académique pour les travaux académiques mutualisés 2010-2011, réalisée par E. Agnel, A. Baraquin, P. Guillou, E. Peyragrosse et F. Predinas.

Quel type de problème ?

Ce document est une synthèse autour de la copie numérique, il s’appuie sur diverses expériences :

Objectifs communs :

Parallèlement, on pourra développer certaines compétences TICE :

Organisation du travail

En cinquième
format PDF - 320.5 ko
format Fichier GeoGebra - 17.6 ko
En seconde
format PDF - 132.8 ko
format Excel - 25.5 ko
En séries littéraires et technologiques
format PDF - 104.8 ko
En première ES
En terminale S
format PDF - 105.9 ko
format PDF - 91.3 ko

Quelle évaluation ?

Quel type d’évaluation ?

Les copies numériques TICE ne sont pas notées mais évaluées en conformité avec le socle commun. Les items qui pourraient être rapprochés de ceux du B2i, le sont aussi dans ce cadre. Ne sont ainsi valorisés que les acquis et savoir-faire.
Les figures géométriques rendues sous fichiers GeoGebra et/ou imprimées à partir de ceux-ci sont par contre notées comme des figures classiques (les performances du protocole se substituant au soin apporté aux tracés). L’impression ne suffit pas, je veux voir le fichier de construction, et je le valide avec l’élève pour éviter les fraudes lors des séances en atelier.

L’évaluation des copies semble un problème pour certains d’entre nous. Que devons nous évaluer ? Est-ce uniquement le volet mathématique plus classique qui serait mis en œuvre pour un devoir manuscrit ? Pouvons-nous évaluer les compétences relatives à l’utilisation des outils numériques ? Doit-on (Peut-on) pénaliser une formule mal écrite faute de traitement de texte performant ou de la méconnaissance de son usage par l’élève ? Le passage clair d’information est-il suffisant ou doit-on imposer de soigner la forme ?
Il est avant tout essentiel que l’élève sache ce qu’on attend de lui. Pour cela, une piste est de préparer à l’avance ses critères d’évaluation, et les insérer par exemple dans le document que l’élève aura à compléter.

Comment faire pour annoter ?
format PDF - 239.9 ko
Quel genre de correction ?

Pour un devoir « classique », que les élèves scannent le genre de correction ne diffère pas de celle d’une copie papier-crayon.
Mais pour une copie faite avec un logiciel, refaire sur un TBI une correction cela semble ennuyeux pour les élèves, donc un corrigé, envoyé à chaque élève, pour qu’il puisse retravailler dessus et donnant lieu à une séance débat sur la correction, pour une mise au point sur les erreurs non comprises semble mieux adapté.
Autre correction possible, la correction par un autre élève (un pair)

format PDF - 44.6 ko
format PDF - 183.7 ko
format PDF - 168.5 ko
format PDF - 158 ko
format PDF - 295.2 ko
format PDF - 251.7 ko

Copies numériques, sous quelles conditions ?

Que peut-on imposer pour que la copie numérique ne soit pas une « galère », ni pour l’élève, ni pour l’enseignant ?

Temps élèves-temps professeurs

Avantages et inconvénients

Les inconvénients
Les avantages

Mémento pour commencer

Avant de se lancer dans les copies numériques s’assurer que l’élève possède :

Faire une fiche mémo indiquant :

Cette liste n’étant pas exhaustive.

Conclusion

Il faut aider les élèves à utiliser correctement le numérique, un investissement dès la classe de seconde est nécessaire si on ne veut plus voir les problèmes techniques en terminale.
Mais le « tout numérique » n’est pas possible car au Bac, les élèves n’ont pas d’ordinateur et doivent donc savoir faire un graphique à la main, savoir donner et comprendre des formules sur un tableur, savoir rédiger avec un papier et un crayon.

Trois points nous ont paru primordiaux dans la mise en place de copies numériques et dans l’usage de l’ENT :

Nos objectifs a priori :

Nos analyses a posteriori :

Le ressenti général est que ce travail doit être continué si l’on veut être de plus en plus efficace, cela permettra aussi peut-être de généraliser l’usage et ainsi limiter le temps à passer sur les soucis techniques.

Synthèse réalisée en s’appuyant sur les travaux de :

En visitant la page http://maths.ac-amiens.fr/117-exemples-d-usages-de-la-copie-numerique-au-college-et-au.html, vous pourrez télécharger ces documents :